Un Grand Tour! - qui fait débat pour qui? 
Retour 2010
 
    
 
Dans le Bulletin Annuel 2010 nous avions fait référence à l'article de Michel Savarin publié dans
Cyclotourisme N° 595
d'octobre 2010, et publier la copie de la lettre que nous avions alors envoyée en réponse à cet article. Notre lettre n'a jamais été publiée et notre droit de réponse ignoré.

Mais ce qui m'a le plus surpris c'est le manque de réaction aussi bien à l'article initial qu'à la lettre envoyée en réponse, de la part des membres de l'Amicale.. J'ai reçu plusieurs commentaires sur le Tour lui-même (copie ci-bas), mais rien sur l'article. Peut-être avez-vous pensé qu'il s'agissait de la narration exacte de ce qui s'était passé dans le Tour, et qu'il ne fallait pas en faire un drame ou qu'il ne servait à rien de réagir. Or le Tour 2012 aura besoin de bénévoles, tout comme l'Amicale, car sans eux il n'y a ni Tour ni Amicale.
 
Les Bénévoles
                                 
   
                    
    
     

            
 
 
 
   
 
 

Nous ne sommes pas les seuls à avoir été traités de cette façon puisque la réponse du CNO à elle aussi reçu le même traitement, et je parie que de nombreux courriers, pro ou anti Tour, se sont retrouvés dans la corbeille à papier. Aux yeux du comité de rédaction de la revue Cyclotourisme, il semble que la seule référence autorisée concerne la Semaine Fédérale. On peut donc penser que le courrier et les contributions des membres de la Fédération sont traitées avec le même manque de considération.

Aux yeux de la FFCT le Tour semble avoir perdu tout intérêt. Cela a-t-il toujours été le cas? Nombre d'entre vous ont participé à un ou plusieurs Tours. Avez-vous jamais lu dans la revue des commentaires les concernant ou est-ce la même chose, année après année? Avez-vous jamais envoyé un courrier – pour en faire l'éloge ou pour le critiquer – et qu'en est-il advenu? Je serais intéressé par votre expérience.

Il est possible que le Tour 2010 n'ait pas été un bon crû. Mais pourquoi? Le circuit était très semblable aux autres éditions passant dans les Pyrénées. Les distances légèrement au-dessus de la moyene, la nourriture et le logement très semblable à ce qu'il a toujours été avec en bonus du soleil sur toutes les étapes. Pas de journéees s'enchaînant sous la pluie comme en 1993,, pas de chaleur excessive, pas de neige pour couper les routes comme dans le Galibier en 2000. Que désirer de plus ? Peut-être que ceux des partiipants qui l'ont trouvé trop dur n'avait que 1.500 km de préparation, n'avaient jamais roulé plus de deux jours consécutifs, jamais dormi dans le dortoir d'un lycée agricole, ni mangé dans une cantine scolaire. Est-ce que ce sont ces gens-là qui ont fortement critiqué le “Grand Tour” et que l'on a écoutés en priorité, ou est-ce une façon détournée de critiquer l'évènement en tant que tel?

Certes le Tour cyclo n'est pas un évènement comme les autres, car c'est une dure épreuve mais en même temps une épreuve ouverte à des gens qui parfois travaillent encore, et surtout accessible au plus grand nombre, le chiffre 140 semblant être le chiffre optimum pour les organisateurs. La distance totale en 2010 était grosso modo la même que les autres années, et avec seulement 4 participants qui ont abandonné, le Tour 2010 ne donne pas l'impression d'avoir été trop dur (si l'on exclut les cyclos Chinois!).

Revenir au concept des arrivées groupées me semble dépassé, surtout pour des raisons pratiques. Peut-être avait-on, il y a 20 ans, peur de perdre des participants en route. Michel Depond pourrait peut-être nous éclairer à ce sujet.

                 
    Les Amis du Tour Cyclotourisme FFCT
 

Le CNO fait de grands efforts pour inclure les clubs et les CODEP dans l'organisation du Tour, et cette coopération porte souvent ses fruits pour le bon déroulement de l'épreuve. Il est cependant difficile de trouver pendant ces trois semaines des bénévoles prêts à s'impliquer dans chacune des étapes. L'aide locale n'est pas non plus toujours évidente pour les participants, mais essentielle au niveau de l'organisation générale. Les présidents de Ligue qui participent aux réunions régionales et nationales doivent bien savoir que le Tour va passer dans leur région, et l'information doit bien être diffusée depuis le plus haut niveau fédéral dans leur direction. Quelqu'un doit bien être responsible de l'information et s'assurer que les messages sont bien reçus et les actions qui en découlent notées et enregistrées. On nous avait pourtant promis, un an avant le Tour 2010, que la publicité et la communication allaient être renforcées. Mais regardez aijourd'hui la page d'accueil du site de la FFCT: le Tour 2012 n'est même pas inclus sour la rubrique “Evènements”. Or il me semble que le Tour devrait recevoir au moins autant de publicité que les autres séjours.
Dans l'article mentionné ci-dessus, on nous parle de participants “stressés” et de l'”ambiance qui s'en est ressentie”. On ne nous dit mot sur les participants qui étaient là pour la quatrième fois, et heureux de l'être, ni des participants dont c'était le premier Tour et qui comptent bien être parmi les premiers inscrits au Tour 2012. Arrêtons la critique et remercions tous ceux qui s'investissent d'année en année pour que le Tour soit un grand évènement ouvert à tous les membres de la fédération qui se sentent aptes à le tenter. Un tel évènement de trois semaines autour de 1.500 euros est de nos jours un bon rapport qualité prix. Je pourrais citer bien d'autres séjours au même prix mais avec encore beaucoup moins de confort, mais c'est une autre histoire .........

22 novembre 2010

Avec Bernard comme guideCantal.FFCT

30 juillet 2010
Carnets de route de Bernard DAUGER

Cyclotouristes acharnés  

Hervé Zanin a réalisé le Tour de France Cyclotourisme  

20 juillet 2010


La Protection Civile sur le Tour 2010

*  *  *  *  *
Compte-rendu
officiel du Tour Cyclo 2010 par le CNO:

Plaque de cadre

 Merci à Claudine (Maya) Auzat et
L'Abeille Cyclotourisme de Rueil

Le journal
Le Tour, c'est aussi la galère

Merci à Daniel et Doudou
Les Cyclos de Coucoucoronnes

Roadbook
   
 
A bientôt sur le Tour 2012

*  *  *  *  *

Ci-dessous des commentaires (sans nom d'auteur) qui nous ont été envoyés sur le Tour 2010, à la fois par des “vétérans” et par des nouveaux.            
 
*  *  *  *  * 

Il est toujours trés difficile de faire une comparaison d'un tour à l'autre. Pour moi ayant participé à 4 tours(98-2000-2002 et 2010) mes plus beaux souvenirs restent 98 l'époque de Michel Depont!! un vrai chef d'orchestre toujours présent même aux endroits où on ne l'attendait pas sachant reconnaitre ceux qui n'étaient pas trés bien et toujours le mot juste pour vous remonter le moral et l'inverse pour les grincheux.
Depuis beaucoup de choses ont changé. Maintenant nous sommes livrés un peu à nous même, et encore depuis 2000 ça c'est légérement amélioré (peut être grace à certains bénévoles) mais je pense pour ma part, que pour vraiment apprécier ce périple il vaut mieux connaitre des participants, car si on se référe à ce dernier tour, nous étions vraiment coupé de l'organisation il n'y en avait que pour cette délégation de chinois et aussi pour ceux qui avaient fait le Paris Pékin, venant faire leur pub pour le futur Pékin Londres alors qu'ils avaient  pour certain, du mal à boucler les étapes (heureusement qu'ils avaient l'assistance) .
C'est d'ailleurs pour cette raison que l'on n'a pu lire dans la revue cyclotouriste qu'ils allaient voir pour raccourcir les étapes, éventuellement créer des demi journées de repos!!!absurde cela ressemblerait plus à un séjour qu'à un vrai tour!!!
Lorsque l'on participe à ce genre d'épreuve il faut un minimum de préparation, et un vrai responsable!!!

 
*  *  *  *  *


Pour le tour de France déjà je suit entrain de créer un blog: je ne l'ai pas terminer car je le fais a temps perdue, mais je doit vous dire que moi pour se tour de france je me suit vraiment régaler même que l'on ait fait 3700 Km au lieu de 3300 km moi les kilomètres je ne les craints pas. Aussi je doit dire que des compliments pour tous les organisateurs de la FFCT qui ont fait un travail remarquable ainsi que les clubs nous recevant nous organiser à l'arriver de superbe prestations, je doit aussi dire que je n'oublierai jamais la ville de la Châtre ville arrivée et départ qui a fait un travail formidable je doit citer quelques villes qui m'ont marquer comme Saint-Jean d'Angelis, Chauvigny, La Ferté Mace, Saint-Jean Pied de Port ou nous avons étaient accueilli vraiment a merveille. A Saint-Jean Pieds de Port je peut vous dire vraiment notre surprise à l'arrivée je cherchait mais bagages mais les cyclos du village nous avaient monter tous nos bagages dans les chambres vraiment super sympa.
Saint-Jean d'Angelys nous ont organiser un super repas le soir à la salle des fêtes un repas de galas je doit dire et le lendemain sur la route du tour un ravito avec tous ce qui fallait et il nous ont donner un sac a dos garnit de qui grignoter en roulant.

*  *  *  *  *

La différence que j'ai constaté par rapport aux éditions 1998 - 2000 et 2002 c'est la présence des chinois et l'importance accordée aux chinois dès le départ. Les organisateurs ont tout de suite constaté qu'il n'y en avait que 3 ou 4 qui étaient capables d'effectuer le TOUR. Certains étaient perdus dans la nature et il a fallu faire venir un véhicule supplémentaire pour transporter ceux qui ne pouvaient pas rouler ou qui faisaient des parties d'étape.  J.MAILLET a même voulu les envoyer rouler au Gite Fédé-
ral mais il a dû revenir sur sa décision. Cela a énervé l'encadrement. J'ai constaté également un manque d'informations et de présentation des journées.
A part cela je suis prêt à m'inscrire de nouveau car la FRANCE est magnifique et c'est une belle aventure.

 

*  *  *  *  *

 

Etant un inconditionnel de cette manifestation qu'est le tour cyclo je n'ai guère de critiques a énoncer sur mes participations en 2006 -2008 et 2010
Tour 06: Une découverte pour moi et une révélation. Des années d'entraînements pour enfin réaliser ce rêve. Faire le tour de FRANCE à vélo et me mettre dans la peau des champions de mon adolescence (Bobet Anquetil Darrigade Bahamontes Rivière Anglade Gaul Nencini Adrianssens Junkermann Poulidor......)
Tour 08: Révélation qui se confirme en rentrant mentalement dans le déroulement du tour étape par étape (convivialité, aide au staff, photographies.....) J'adore cette ambiance sur le vélo et hors vélo à l'étape.
Tour 10 : Par rapport aux 2 derniers celui-ci s'est avéré pour moi pas plus dur mais plus long et peut-être malvenu pour celui ou celle qui découvre le tour cyclo.Pour ma part c'est égal ayant un entraînement foncier au dessus de la normale (pas d'hiver sur la riviera)
Pour moi le tour représente le must du cyclotouriste par sa longueur et sa durée. Qu'il soit organisé tous les deux ans lui donne un supplément de valeur. Il n'est pas banalisé.
En 2010, le groupe des chinois (même si quelques critiques peuvent être formulées) a embelli le tour cyclo.

Mon souhait est de participer encore et encore à cette épreuve.....
 

 

*  *  *  *  *

C'est en 2008 qu'un cyclo de mon club m'a demandé si j'étais partant pour un tour cyclo FFCT, et  je  lui ai répondu oui sans  hésiter. En 2009 ,je commençais déjà à y penser  sérieusement en faisant de grandes distances de 150 à 200 kms dans la journée,  ou des semaines cyclos sur la Côte d'azur  ou ailleurs . Début 2010 j'étais sûr de participer car j'avais mon numéro de dossard . Je me  préparais  donc tranquillement  en faisant de grandes distances les fins de semaine en avril et ,mai , puis deux séjours avec les Amis du Tour à Remuzat qui s'est révélé une très bonne préparation  avec Gilette  que je remercie de ses bons conseils , ainsi que les anciens  qui avaient déjà  fait  le tour mais dont les avis étaient parfois divergents, ce qui ne m'a pas toujours rassuré. .Le jour J arriva et j'étais un peu inquiet et stressé ,mais tout s'est trés bien passé  et j'ai effectué 3 semaines de cyclo sans probléme de santé. Je n'ai pas mis une seule fois de la pommade sur l'arrière -train , une piqure de guêpe  et une seule crevaison pour tout souci . Le moral était au beau fixe et le bonheur de la réussite incontestable.  Grâce à Maurice, j'ai connu Rémuzat  et ce  fut un bonheur de rouler les 3 semaines  avec lui, un trés bon ami cyclo que je remercie vivement .Je suis partant  pour 2012 : il paraît que le Géant de Provence est à nouveau au programme .

*  *  *  *  *



Et plus:- A Jacques Maillet et son équipe      
            
Aux membres du CNO du Tour Cyclotouriste 2010

   

Des comptes astucieux et des mots tordus - Tour 2010
       
 
       


 
 





Créer un site
Créer un site