Tour Cyclotouriste International 2016


15-04-2016

Où est passé le Tour?


Grâce à une trentaine de cyclos provenant d'au-delà de la métropole, le Tour 2016 partira d'Aix-les-Bains le 15 juin prochain. Grâce à ces participants venus du Canada, du Danemark, de la Belgique et de La Réunion, le Tour aura bien lieu. Le passage par la Corse ne semble pas avoir particulièrement intéressé les Français, comme semblent le confirmer les 7 séjours proposés par la FFCT qui ont encore tous des places disponibles. Une annulation du Tour aurait fortement endommagé la réputation de la Fédération, bien plus encore qu'une perte financière, mais depuis 2010 rien ne va plus.

2010 – le tour qui fait débat !!!  A partir du moment où la FFCT a invité des participants chinois qui avaient déjà du mal à rouler pendant deux jours d'affilés (on imagine le résultat sur 3 semaines!), la réputation du Tour a fortement souffert. Pas le Tour lui-même, mais sa réputation. Comme toujours, la grande majorité des participants ont apprécié ce Tour, mais de nombreuses personnes ont profité des perturbations causées cette année-là pour multiplier les critiques sans offrir de de meilleures solutions. Or les conséquences de ces critiques se font encore sentir en 2016.

Le Tour 2010, avec son parcours de 3.300 km et 37.000 m de dénivelé, avait en gros le même profil que les Tours précédents, et malgré les difficultés rencontrées par les organisateurs, il a atteint un profit de 2.400 euros ? Ou 13.932 euros ?  Les dépenses supplémentaires dues aux participants chinois ont sans doute été absorbées par une autre ligne de budget.

Le Tour n'est pas comparable aux autres séjours dont la FFCT fait la publicité. C'est un événement auquel les membres de la FFCT peuvent participer et émuler le Pro Tour, pour la distance et la durée, à un prix raisonnable. Depuis le tout premier Tour en 1992 il a été considéré comme un grand défi. Et par conséquent, les petits inconvénients concernant l'hébergement étaient la norme, ce qui n'empêchait pas de nombreux récidiviste à y revenir régulièrement, oubliant les nuits dans les dortoirs des lycées, parfois la nourriture, les grandes chaleurs, et tout le reste…. Non seulement les participants en redemandaient, mais aussi les bénévoles qui s'occupaient d'eux.

Le Tour 2012 – avec certaines conditions imposées par le Comité Directeur – n'attira que 88 participants malgré un coût seulement légèrement supérieur. Tous les Tours avant 2012 avaient de longues listes d'attente et n'étaient limités que par les possibilités d'hébergements. Mais en 2012, pour la première fois, la perte financière s'est élevé à 27.600 euros. Malgré la prise de contrôle du Comité Directeur qui a résulté en une perte financière pour la première fois de l'histoire du Tour, le CNO s'est arrangé pour rendre le Tour aussi attractif qu'auparavant.

Le Tour 2014 a continué dans la même veine, avec d'autres conditions et des modifications supplémentaires et s'est terminé avec un déficit de 12.400 euros. Je pense que le Tour a perdu sa direction. Il semble que le Comité Directeur veuille le transformer pour en faire un simple séjour et l'inclure dans « Voyagez à vélo », sur le même plan que le séjour Mexique/Amérique Centrale ou le Tour de l'Héxagone, des séjours qui sont hors de portée de la bourse de la plupart des cyclos.

Le Tour cyclo était le fleuron de la FFCT, mais aujourd'hui il est hors de portée des cyclos qui ne demanderaient qu'à y participer. Considéré auparavant comme « le moment fort dans la vie d'un cyclo »  le Tour est en train de perdre sa réputation de légende. Il conviendrait de revenir à l'esprit  qu'il représentait autrefois, de le garder financièrement à la portée des cyclos  qui veulent y participer, et la liste d'attente s'allongera à nouveau. Même lors d'un Tour « à l'ancienne », les « touristes » peuvent très bien s'inscrire et l'apprécier : en 2006, j'ai pris plus de 3.000 photos, dont plus de 800 sont visibles sur le site de l'Amicale, et de nombreux autres participants ont fait de même, alors que, plus pressés, certains se prenaient pour des avions !

Des communications faites par la FFCT de temps en temps semblent vouloir le maintien du Tour (Tour 2006 – fossoyeur du Tour), mais cela correspond-il à la réalité ? Certains membres du Comité Directeur ont toujours été pour sa suppression et on ne le mentionne souvent que comme une sorte d'appendice. Pour le Tour 2016, on dit rebelote . Des conditions  et des impositions, certaines maintenues, d'autres supprimées, avec la mention d'une surcharge possible pour les participants. Nous avons 120 participants pour cette édition 2016. Le bilan sera-t-il positif ou négatif ?

 

Voir un petit résumé du Tour 2016 sur le site web FFCT Centre


Bob




06-04-2016
 

Dans deux mois:

Le Tour cyclo partira d'Aix-les-Bains le 12 juin. C'est donc 120 cyclotouristes qui composeront le peloton, un peu plus qu'en 2014, dont plus de 30 participants qui viennent de « hors de France » : des cyclos du Canada, du Danemark, de Belgique, et de la Réunion. L'attrait du parcours qui inclut la Corse a sans doute fonctionné à plein et a permis au Tour de se pérenniser. Plusieurs de ces cyclos ont déjà effectué un Tour et ont sans doute fortement encouragé leurs amis à les accompagner cette année.

Véloenfrance, confrère de la FFCT, annonce un total de 120 cyclos, 70 cols, et 40.000 mètres de dénivelé sur 2.800 km, ce qui en fait un des Tours le plus court, mais un parcours au dénivelé le plus important. Un régal donc pour certains, mais une galère pour d'autres. J'espère que le climat restera clément pendant ces 3 semaines.


13-02-2016

Rodez étape du Tour de France   


10-02-2016

Le peloton cyclotouriste sur la route des géants   


20-07-2015
 

« Droit de réponse »  

Le Président de l’Amicale des Amis du Tour Cyclotouriste international, suite à l’article : « Nouvelles précisions sur le Tour 2016 » (Article sans signature, mis sur le site de l’Amicale le 29 / 06 / 2015??)

Depuis ma prise de fonction à la conduite de l’amicale, j’ai à plusieurs reprises, invité nos adhérents à consulter et à participer par quelques articles à la vie du site de notre association. Ceci dans le but d’apporter un intérêt renouvelé par des échanges constructifs sur nos activités sportives, que celles-ci soient dans ou extérieur à l’amicale. Cet outil merveilleux, issu des nouvelles technologies, est maintenant largement utilisé par les clubs  et associations, désireux de modernisme, de progrès et de communications attrayantes entre les adhérents. Je me félicite de cette possibilité offerte et particulièrement pour le développement  de notre amicale. Pour autant dans notre domaine (amicaliste), notre site ne doit pas devenir un défouloir, un moyen à polémiquer sur tout, dans le seul but de se faire plaisir.
Hors, à mon retour d’Italie, j’ai été passablement surpris par l’article cité en référence, sans signature et orienté de façon très négative sur le prochain Tour Cyclotouriste. Pour reprendre en partie les termes de cet article, « ce Tour 2016 serait digne d’effrayer les plus vaillants et les plus déterminés à participer ». De tels écrits sont à la limite du raisonnable alors que ce prochain Tour comme chacun sait, est encore susceptible d’être modifié dans certains domaines avant son départ réel. Toute critique est utile, constructive, justifiée, honnête et acceptable dès l’instant qu’elle s’applique sur des faits concrets ayant déjà eu lieu. Elle a pour but d’obtenir une amélioration pour l’avenir et d’éviter le renouvellement de certaines  erreurs toujours préjudiciables à l’organisation.
Dans le cas présent, ces critiques franchement négatives concernent un événement qui aura lieu seulement en 2016. Elles sont purement imaginaires et spéculatives sur un échec à venir. En conséquence, ces écrits dans leur forme actuelle me semble malvenus, injustifiés et de nature à nuire à l’avenir du Tour Cyclotouriste international et à ses concepteurs. Il remet en cause la politique sportive de l’amicale, son avenir et la crédibilité de son Président. Il n’engage que son auteur et non l’ensemble des adhérents de l’amicale. Au cours de notre dernière Assemblée Générale, je me suis clairement engagé sur une voie de coopération constructive et de confiance réciproque avec le Président du CNO. La forme et l’orientation de cet article anonyme est loin d’abonder dans ce sens et je le déplore vivement. Par répercussion, il remet en cause notre orientation sportive et nos souhaits d’harmonie avec l’équipe du CNO.

Suite à ces écrits, je comprends la réaction du Président du CNO à la lecture de ce texte. Il nous remet clairement à notre place et l’on peut le comprendre. Cependant, je me permets d’affirmer que l’amicale  est depuis longtemps majeure et indépendante du CNO.  Par les décisions prises en réunion, elle décide seule de son avenir, sans rendre compte de son activité. L’ensemble de notre bureau est très attaché  à préserver une harmonie constructive entre nos deux structures, d’où ce rappel à la responsabilité collective. Je propose donc  que tout article prêtant à polémique et non signé soit clairement refusé à paraitre  sur notre site. Se cacher derrière l’anonymat pour critiquer n’est pas honnête et encore moins considérer comme une preuve de courage.  En cas de doute sur le contenu d’un article, son orientation et sa nature, je souhaite que le responsable du site informe le bureau et son Président, seul responsable moral et administratif de l’association.

Ce rappel à la déontologie sportive de notre amicale est à considérer comme un simple droit de réponse envers l’auteur et le contenu de son texte polémique. Il n’a pas vocation à faire connaitre ou à rechercher l’auteur de ces écrits. Une copie sera adressée à Monsieur Jean Claude Morin Président du CNO pour information.

Très sportivement à tous. Michel CORAND Président de l’A.T.C.

*  *  *  *  *

J'imagine que Michel fait allusion à l'article daté du 25 juin 2015 et pas à la réponse du président du CNO posté le 29 juin. Il n'y a jamais eu d'intention de se cacher derrière une quelconque anonymité. Petite clarification : sur ce site, tous les articles non signés représentent mes propres opinions. En fait, si je n'écrivais pas quelques commentaires de temps en temps, on pourrait facilement fermer ce site ! Et aucune information concernant les Tours 2014 ou 2016 pour en faire la publicité ne nous est jamais parvenue directement de la FFCT.
Si on prend la peine de lire les articles précédents depuis que ce site existe, on peut constater qu'ils ont toujours un petit côté « humour anglais ». Aucun individu n'a jamais été critiqué à titre personnel. Les membres du CNO ont toujours reçu nos félicitations et nos louanges pour les gros efforts qu'ils fournissent dans le cadre de leurs responsabilités, et Eve et moi avons toujours été présents au départ comme à l'arrivée de tous les Tours depuis 2010.

En novembre 2012, avant le Tour 2014, j'ai reçu un mail demandant à ce que ce site se fasse l'ambassadeur du Tour. Un certain nombre d'informations furent transmises début 2013, puis une requête de ne plus rien publier avant que la FFCT nous envoie des renseignements officiels. Ils ne sont jamais arrivés et n'ont donc pas pu être publiés ...

Bob - webmaster.


29-06-2015

Nouvelles précisions!

Bonjour à tous, Quoique l'on fasse, on ne pourra pas plaire à tout le monde . Et comme je le dis la critique est plus facile que l'art.
Je voudrai apporter quelques précisions : le Tour 2016 fait 2800 km et le dénivelé exact est de 40 000 mètres car comme tout le monde sait, Openrunner par la configuration de son logiciel augmente le calcul de 12 à 15 %. Il n'est pas plus difficile que les Tours montagneux de 2008 et 2012. Ce qui détermine la longueur des étapes ce sont les hébergements et dans les contrées rurales ils sont moins nombreux. Le 1er chèque est encaissée dès l'inscription pour payer les acomptes demandés par TOUS les hébergeurs ( pas d'acompte pas de réservation maintenant ), ce qui évite la FFCT de faire l'avance sur sa trésorerie.Je n'aime pas le ton sarcastique sur les points forts : les motos en montagne ( on supprime la montagne !!) hébergements de qualité ( on dort à la belle étoile ou en dortoirs !!) menus de qualité : ( pâtes et poulet tous les jours !!) 3 journées en autonomie ( demandées par les précédents participants pour être plus libre et ce n'est pas pour économiser car dans ce cas le prix aurait été de 45 € supplémentaire à l'inscription!!) trois demies journées pour récupérer et faire un peu de tourisme entre autre : demandées aussi par les précédents cyclos : je n'ai pas compris sans lien avec les gratuitement ?!?!) La dernière journée courte passe effectivement par le côté le plus facile du col du Granier et le Revard qui ne présentent pas des pourcentages supérieurs à 7% : c'est vrai que traverser Chambery aurait été plus facile !!!!j'ai fait aussi en sorte que le Tour 2016 traverse très très peu de villes de plus de 10 000 h et pour faire le parcours, ce n'est pas le plus simple pour ne pas rallonger les étapes. Enfin pour le maillot, comme d'habitude chacun en aura deux compris dans l'inscription ( et non un !!!) et pourra à sa guise en acheter un supplémentaire ( comme je l'ai fait à chaque Tour) J'ai l'impression que certains Amis du Tour veulent TUER le Tour alors que cette Association n'existe que grâce au Tour !!!mais au contraire en faire une vrai promotion objective pour donner de la joie à tous les cyclos amoureux de leur discipline Alors de grâce, j'admet la critique.... pour améliorer mais certainement pas pour détruire !!, il faut au moins donner de vrais renseignements à la base. Je souhaite que tous ceux qui ont envie de se faire plaisir pendant 3 semaines, s'inscrivent rapidement car les PLACES SERONT LIMITEES A 135. Au plaisir de vous compter parmi les heureux participants.


Jean-Claude MORIN Directeur du CNO

 

Laisser un commentaire sur cette page

 


 




Créer un site
Créer un site