Tour Cyclotouriste International 2016

26-05-2015
 

Dernières nouvelles du Tour 2016 :  FFCT

Belles surprises du parcours, mais les améliorations souhaitées vont-elles suivre ??

Depuis l'annonce de l'ouverture des inscriptions au 2ème Tour dirigé par Jean-Claude Morin en tant que directeur du CNO, c'est le moment ou jamais de prendre de sérieuses décisions au sujet du « Tour ».

Bien sûr, il reste encore plusieurs mois avant la prise de décisions vraiment critiques si, comme pour les deux dernières éditions, les inscriptions sont aussi tardives. Il y a donc un peu de temps pour se préparer mentalement et physiquement à cette aventure, que ce soit pour la première ou la sixième fois ! Toutefois la FFCT mettra la main sur vos chèques très rapidement! Tous les cyclos participants doivent lire très attentivement les formulaires d'inscription car, contrairement à ce qui se passait autrefois, vous recevrez une confirmation dès que vous aurez rempli et renvoyé correctement les formulaires nécessaires, et votre chèque sera aussitôt encaissé. Notez bien que la FFCT a un nouvel assureur et par conséquent
vous devez être très vigilant.

Quant au Tour lui-même, plusieurs modifications y ont été apportées depuis le moment où je l'ai d'abord affiché sur ce site, mes sources étant limitées et pas infaillibles... Mais quelques informations, c'est mieux que pas d'informations du tout, et cela profite au site internet ! Il a été prévu en plus une escapade dans le Vaucluse et une ascension du mont Ventoux, ce qui va rajouter 2.000 mètres de dénivelé. Cela plaira fort aux grimpeurs parmi vous, tandis que le paysage lunaire ravira les vrais cyclotouristes lors d'une halte à la stèle de Tom Simpson.

Avec un parcours de 2.560 km, le Tour 2016 est le plus court de tous les Tours, et en-deça de la limite de 2.850 km préconisée par la FFCT. Par contre, il n'y a pas de restriction concernant le dénivelé qui va chercher 47.000 mètres, bien au-delà de la norme des Tours précédents qui tournait autour de 32 à 38.000 mètres. En 2014, les participants s'étaient plaints du kilométrage ; en 2016, ils ne seront peut-être pas trop ravis d'un tel dénivelé, même si cela implique beaucoup de descentes !

Comme indiqué dans la publicité de la FFCT, il s'agit bien d'un parcours inédit. Un petit tour du sud-est, un mini tour de Corse avec un sprint au sommet de la Bonette pour pouvoir admirer l'île de Beauté avant de prendre le ferry pour Bastia. Comme toujours les points forts du Tour sont les mêmes : des routes tranquilles – sauf les motos dans les cols – un hébergement de qualité, des menus adaptés à la pratique de l'effort, avec récupération, comme pour les pros, et des journées en autonomie pour économiser sur les dépenses ...

Trois demi-journées plus une journée entière de récupération, sans lien avec les 3 cyclomontagnardes offertes gratuitement sur le circuit, et pour finir en beauté, le col du Granier et le Revard ! Il faudra aussi porter tous les jours l'unique maillot officiel qui sera tout juste bon pour nettoyer le vélo à la fin du Tour si la météo ressemble à celle de cette année ...

J'espère que le Tour 2016 saura attirer un nombre satisfaisant de participants (anciens et nouveaux) pour assurer la pérennité de cet événement dans le futur, et qu'en 2018 aura lieu à nouveau un vrai Tour de la France. C'est en effet une expérience inoubliable et un événement que tous les cyclos devraient inscrire à leur palmarès, au moins une fois dans leur carrière. Commencez dès aujourd'hui à faire des économies et prévoyez une alternative pour les vacances de votre conjoint(e). Demandez le formulaire d'inscription et commencez l'entraînement dès maintenant ...

Nous espérons vous voir tous, anciens et nouveaux, au départ d'Aix les Bains où l'Amicale sera présente, comme elle le sera à la fin pour ramasser les morceaux ! Et, si vous survivez jusque là, elle sera aussi présente et heureuse de vous retrouver au Pas de Peyrol (étape 18) et sur votre parcours l'avant-dernier jour (étape 20).

 
07-03-2015
Voici les changements que propose la FFCT pour le Tour – certains bons, d'autres moins bons !

BULLETIN FÉDÉRAL de la Fédération française de cyclotourisme - N° 129
Compte-rendu de la réunion du Comité Directeur fédéral
Vendredi 24 et samedi 25 octobre 2014

publié fin février/début mars 2015 sur le site de la fédé  Voir


Je voudrais soulever ci-dessous un certain nombre de points contenus dans le Bulletin Fédéral :

Pour augmenter la popularité du Tour et tenter de stopper la diminution du nombre de participants et la baisse de revenus qui en découle, le comité directeur a redéfini les critères qui s'appliquent au prochain Tour.
La distance totale devra être réduite à 2.800 km avec un maximum de 150km par jour. Il faut se souvenir qu'après la Tour de 2010 la distance totale était censée être réduite à 3.000 km (BF.N° 118), mais était remontée en 2012 et en 2014 !
Maintenir l'esprit « tourisme » ! Cela semble évident pour le Tour Cyclo, mais chacun a sa propre définition du « tourisme » et il est donc impossible d'imposer une seule définition du terme, à moins de proposer un tour avec excursions pré-organisées chaque jour. Les participants vont aussi devoir trouver leur propre déjeuner à trois reprises.

Un flèchage minimum : le flèchage n'a pas été normalement utilisé pour les étapes du Tour et est seulement nécessaire à la fin de l'étape pour aider à trouver les hébergements. Les tranferts en voiture ou en train n'ont jamais été une option pour le Tour (sauf dans le cas de certains participants étrangers !) et c'est bien ce qui fait le Tour ce qu'il est : 3 semaines non-stop !

Les réceptions à l'arrivée ont toujours été un sujet qui fâche car les participants ont suffisamment à faire avant le repas du soir. Limiter le nombre de réceptions à une tous les trois jours est une bonne idée et elles devraient se dérouler aussi près que possible des hébergments. Ce qui est difficile puisque les participants sont logés dans des hôtels différents. La situation idéale serait que tout les participants logent et mangent au même endroit, ce qui se produisait autrefois à l'époque des logements collectifs, ce dont les participants se plaignaient mais qui au fond était accepté et laissait quelques plaisants souvenirs par la suite, comme le prouve la liste d'attente des participants qui existait jusqu'en 2010.

Une « Charte d'accueil », c'est bien, mais c'est le bon sens qui devrait prévaloir en ce qui concerne les cyclos et les bénévoles.

A la fin du Tour 2014 il n'a pas été distribué de mallette comme cela se faisait avant, un cadeau valorisant comme souvenir. Réduire le nombre de jerseys à un seul – au lieu de deux – est- il un pas de plus vers les participants portant bientôt le maillot de leur clubs respectifs ?

Limiter l'encadrement à 10 personnes maximum est peut-être un bonne idée sur le papier, mais il faut se souvenir que ces bénévoles travaillent toute la journée, commencent très tôt le matin et finissent très tard le soir. Réduire leur nombre signifie une charge de travail supplémentaire importante pour chacun d'entre eux. Il donnent trois semaines de leur temps, souvent plusieurs années de suite, en plus des réunions préparatoires, pour aider le personnel du siège de la fédération et aider à organiser au mieux un Tour International tous les deux ans. Ils sont le vrai cœur de toute l'organisation.

Réduire le nombre de véhicules s'ils n'ont pas de raison d'être, n'est pas un problème. Si l'on veut réduire le nombre de participants, il est logique de réduire aussi le nombre de véhicules et de personnel. Ce qui manque peut-être dans ces nouvelles propositions, c'est une Charte d'Accueil qui donnerait aux cyclos une meilleure idée des responsabilités des membres du CNO.

Le Brevet des sites BPF-BCN existe déjà pour les cyclos qui sont intéressés. Il n'y a pas grand intérêt à les imposer sur le parcours du Tour. La France a de très nombreux sites sur son territoire tout aussi intéressants et dignes d'être visités.

Le Tour 2016 passera 5 jours en Corse, ce qui oblige le parcours à se concentrer sur le sud-est du pays. D'habitude le Tour traverse une grande variété de paysages français. De très nombreux cyclos visitent déjà régulièrement la Côte méditerranéenne et la Corse où sont déjà organisés de nombreux séjours et l'on est en droit de se demander s'ils auront envie d'y retourner à l'occasion du Tour.

Depuis 2010 le comité directeur essaie de changer la façon dont le Tour est organisé, mais les problèmes qui se sont manifestés lors de ce Tour étaient uniquement dûs à un petit nombre de participants qui n'avaient ni l'entraînement ni la pratique nécessaires pour prendre part à ce type de manifestation. Ce qui j'espère ne se reproduira plus.

Le Tour a survécu à 15 éditions. Si j'applaudis aux efforts qui sont faits pour l'améliorer, je ne suis pas absolument certain que la direction prise soit la bonne. Nous pouvons, j'en suis certain, grâce à une meilleure communication et promotion, aider à l'accroissement du nombre des participants jusqu'à retrouver, comme il y a quelques années, une « liste d'attente ». Le Tour n'est pas seulement pour les retraités qui peuvent facilement passer 3 mois sur leur vélo. Un cyclo passionné et organisé, à la recherche d'un défi de plus, peut, de temps en temps, se libérer trois semaines. Il s'agit bien de trouver la bonne formule, sinon le Tour 2018 n'aura pas lieu ! Le Tour doit rester un défi et pas une balade de santé.

Vive le Tour Cyclo International !

Bob


09-02-2015

Cap sur la Corse !

A ses débuts, le parcours du Tour de France FFCT suivait une certaine routine.

Les étapes des premières années, de 1992 à 2004 se massaient autour du centre de la France, sauf en 1995 quand il s'est concentré sur l'ouest. A partir de 2006, la route du Tour alterna entre le côté est et le côté ouest, passant soit par les Pyrénées, soit par les Alpes.
Contrairement au Tour Pro, et pour des raisons évidentes, le tour FFCT ne peut bénéficier de transferts, et pour respecter la distance maximum entre 3.000 et 3.500 km il doit donc former au final une boucle restreinte.

 

Dans la revue qu'il en avait faite en 2014 après le premier Tour qu'il avait fait en tant que directeur, Jean-Claude Morin, avait promis que « le Tour 2016 réserverait quelques belles surprises au niveau du parcours mais aussi dans la mise en place des améliorations souhaitées ».
 
  
   
  Et bien voilà ! Pour le Tour 2016, notre Tour suivra dans les pas de son aîné, et rendra visite à la Perle de la Méditérrannée, la Corse, l'Ile de Beauté. Même en passant trois jours sur l'île, le parcours doit bien sûr respecter les limites d'environ 3.000 kms et durer trois semaines comme d'habitude.
Départ d'Aix-les-Bains en Savoie, suivi de 7 étapes en direction de Toulon, et traversée des départements de la Drôme, les Alpes de Haute-Provence, via le Col de la Bonette, le bonheur des grimpeurs, et finalement le Var, avant une traversée aller-retour vers la Corse depuis Toulon.
Retour sur le continent à travers les Bouchesdu-Rhône, le Gard, l'Hérault, l'Aveyron, le Cantal, et la Haute-Loire, avant le retour sur Aix-les-Bains, soit un circuit d'environ 2.600 kms.
Un circuit donc beaucuoup plus court que d'habitude mais avec pas mal de dénivelé.

Par conséquent, des surprises au niveau du parcours, et deux nuits de traversée en bâteau, et au final un Tour assez difficile.
Reste à voir à combien s'élèvera la note finale, avec cette traversée vers la Corse et le prix des réservations d'hôtels sur l'île, et le risque peut-être de décourager un certain nombre de de participants. A voir aussi les améliorations promises ! Améliorations qui nous sont promises d'année en année.
 

 
Le bilan du Tour 2014 n'était pas positif, puisqu'il présentait un trou de 25.000 euros. Le prix du prochain Tour risque donc fort d'augmenter.

Il semblerait qu'une partie du Comité Directeur de la FFCT ne soutienne pas vraiment cet événement qu'est le Tour, préférant des produits qui générent plus de profits pour l'organisation. Je pense pour ma part qu'une bonne campagne et plus de communication entre tous les interessés peut encore promouvoir cet événement prestigieux et empêcher de le voir disparaître du calendrier.

Nous attendons les détails officiels avec impatience.

A très bientôt !
 




Créer un site
Créer un site